Rechercher:
Le Rotary francophone
 
envoyer à un ami

Actions internationales



    -  ACTIONS au bénéfice des Chrétiens d' IRAK

        ( Père R. Vigneron   et   Fr Najeeb MICHAEEL, Erbil )

    -    ACTION pour l'Association KETA KETI Népal

           ( J.L. HANS et D. Koenig )


 

  

 

     Echange avec le CLUB CONTACT  DE LUDWIGSHAFEN

  
            Visite réciproque annuelle  et actions confortées


SERVIR D’ABORD


Cette devise, adoptée avec enthousiasme en 1911, motive, depuis plus de 90 ans, nos efforts humanitaires en faveur de l’entente internationale et de la paix dans le monde.

C’est dans un souci de continuité et afin de donner un nouveau souffle au Rotary, à l’aube de ce XXIème siècle, que notre Président International a choisi cette devise invitant par là tous les Rotariens et les Rotariennes à renouveler leur engagement en faveur des idéaux de notre organisation internationale.

SERVIR D’ABORD exprime le mieux notre mission. Ce retour aux sources vise à motiver les Rotariens pour qu’ils maintiennent une continuité par rapport au passé, tout en se fixant un cap pour l’avenir. Et la roue rotarienne, le logo choisi par notre président, complète l’ensemble pour insister sur la nécessité d’agir dans la continuité. (X)

Cet idéal de service n’a pas beaucoup de sens cependant, s’il n’ouvre pas la voie à la camaraderie et l’amitié.

Et camaraderie et amitié ont peu de valeur, si elles ne sont pas mises au service de la communauté.

Comme la camaraderie et l’amitié sont le ciment de nos actions de service, l’enthousiasme et l’esprit de solidarité sont les moteurs grâce auxquels, les Rotariens relèvent de nouveaux défis qu’ils portent jusqu’au succès.

Un siècle de service nous a révélé l’amplitude des besoins humains dans un monde marqué par des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, des maladies nouvelles engendrées par un mode de vie sans respect pour l’environnement, des conflits brutaux sur tous les continents, un monde caractérisé par l’esprit de compétition, le repli sur soi et l’isolement social.


ACTIONS PRIORITAIRES


C’est animé par ce même souci de continuité et de cohérence que notre Président international nous invite à concentrer nos efforts, cette année, sur des domaines dans lesquels les Rotariens ont déjà démontré leur savoir-faire et leur efficacité, des domaines qui par ailleurs répondent aux besoins humanitaires les plus élémentaires.

Les trois domaines prioritaires sont l’alphabétisation et l’éducation, l’Eau, la santé et la faim, l’image publique du Rotary


ALPHABETISATION ET EDUCATION


"Il n’existe pas d’arme plus efficace contre la pauvreté que l’éducation"
(PRIP Jonathan Majiyagbe)

"Personne ne peut espérer vivre décemment en ne sachant ni lire ni écrire"
Et cependant deux milliards de personnes dans le monde ne savent ni lire ni écrire.

900 millions d’adultes, dont deux tiers de femmes, sont analphabètes et sans qualification.
130 millions d’enfants sont privés de fréquentation scolaire primaire et 270 millions ne fréquentent pas l’école secondaire.
250 millions d’enfants travaillent plus de 9 heures par jour dont 10 millions dans l’industrie du sexe et 10 autres millions dans le domaine de la drogue pour subvenir aux besoins de leur famille.

On a longtemps pensé que ce fléau social touchait surtout les pays du Tiers Monde, on constate, aujourd’hui, que les pays dits industrialisés en sont largement affectés.

Près de 20% d’adultes sont fonctionnellement analphabètes et leurs lacunes en lecture, en écriture et calcul leur interdisent d’évoluer normalement dans un cadre professionnel et personnel.
De 10 à 15% d’enfants de 16 ans quittent l’école sans savoir lire et écrire et 40% des élèves ne parviennent pas à lire correctement et à comprendre le sens des mots, en fin de scolarisation obligatoire.
C’est pour ces raisons que le Président Carl-Wilhelm encourage tous les clubs et les districts à promouvoir et à soutenir des projets d’alphabétisation et de formation professionnelle au profit de nos collectivités locales et de la communauté internationale afin d’aider les adultes sans emploi à acquérir les compétences nécessaires pour prétendre à une activité professionnelle rémunératrice.

Conscients que l’analphabétisme va de pair avec la pauvreté, les Rotariens doivent s’attaquer à ce fléau social afin de défendre la démocratie.
Car sans l’acquisition préalable de la lecture et de l’écriture, il n’y a pas d’accès à la culture et sans accès à la culture, il n’y a pas de socialisation possible. Et sans culture et socialisation, l’individu ne peut avoir accès à la citoyenneté et à la démocratie.


EAU, SANTE ET FAIM


L’accès à l’eau potable pour tous est la deuxième priorité de notre Président International.
Selon l’OMS, un cinquième de la population mondiale n’a pas l’accès à l’eau potable ; la moitié de cette population ne bénéficie pas de système d’épuration d’eau et un quart est exposé à des maladies dues à l’eau impropre à la consommation.
Chaque année, 2.2 millions d’êtres humains meurent pour avoir consommé de l’eau non potable, dont une majorité d’enfants de moins de cinq ans, ce qui équivaut à la mort d’un enfant toutes les 15 secondes.

L’eau, c’est la vie

L’eau est un problème plus crucial que le SIDA.

Car outre qu’elle soit la cause de la mort de millions d’êtres humains, le manque d’eau est également un frein au développement économique, à la lutte contre la pauvreté, à la protection de l’environnement. Ce manque est responsable de la paralysie de l’agriculture et de la sous-alimentation des populations. Il entraîne également un manque d’hygiène. Cette crise mondiale et les problèmes de gestion de ces ressources privent de nombreux enfants, dans les pays en voie de développement de l’accès à l’éducation, contraints qu’ils sont de parcourir des longues distances pour subvenir au besoin en eau de la famille.

Dans certains pays, les gens achètent quotidiennement l’eau à des vendeurs et y consacrent 20% de leurs revenus.
Mais pour ceux qui vivent avec moins de 2 USD par jour, il n’y a pas d’autre solution que d’utiliser l’eau des trous boueux.

Pour de nombreuses communautés du Tiers Monde, l’approvisionnement en eau potable est l’étape la plus essentielle pour sortir de la pauvreté.
Et cependant, nous avons l’expertise et des solutions existent :

  • dans nos collectivités locales, en luttant pour une utilisation rationnelle et contre le gaspillage, en montant des actions contre la pollution, grâce au traitement des eaux usées.
  • Des solutions existent en faveur de la communauté internationale grâce au financement et au creusement de puits, à la vérification des puits pollués par les pluies acides, grâce à l’approfondissement des réserves existantes, au financement et à la construction de barrages et de systèmes d’épuration, en utilisant l’eau des lacs et des rivières pour irriguer les champs et permettre ainsi le développement de l’agriculture locale.

COOPERATION


Au travers des nombreuses actions des districts et des clubs de par la monde, les Rotariens ont déjà permis à des centaines de millions de personnes d’avoir accès à l’eau potable mais la tâche est loin d’être achevée.

L’action du Rotary est plus que jamais nécessaire pour éliminer la faim et améliorer la santé et le bien-être de tous ceux qui sont privés de cette ressource essentielle.

Mais, nous ne pouvons tout accomplir seuls. Et c’est pour cette raison que notre Président international nous invite à nous associer avec d’autres organisations, qui partagent nos idéaux et nos objectifs.

Dans la lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme, les Rotariens peuvent davantage en coopérant avec des organisations telles que :

  • "Lire et Ecrire" (www.lire-et-ecrire.fr)
  • "Coup de Pouce Clé" ( …)
  • "Ecole Mobile" (www.mobileschool.org)
  • "Ade’s Hope Fund", un fonds créé à la mémoire de l’épouse décédée du PRIP Jonathan Majiyagbe, pour l’éducation des femmes et des enfants
  • et bien d’autres

Pour un accès à l’eau potable pour tous, les Rotariens peuvent davantage en coopérant avec des organisations telles que :


ECHANGES JEUNES


Comme ses prédécesseurs, notre Président International a un rêve : celui de voir tous les jeunes de 17 ans participer à un échange international.

Aujourd’hui, les districts et les clubs organisent, chaque année, 8000 échanges de jeunes dans le cadre des programmes SEP (Student exchange) STEP (Short Term Exchange) et HEP (Holiday Exchange). Et l’on estime à plus de 230.000 le nombre des échanges réalisés à ce jour.

Par contre, si demain nos 529 districts et nos 32.000 clubs décident de participer à ces programmes, nous pourrions favoriser l’échange de 32.000 jeunes.

Défenseur de ces programmes d’échanges depuis des décennies, Carl-Wilhelm y aspire de tous ses vœux, car si ce rêve se réalisait, il n’y aurait plus de guerres.

En ce domaine également, nous ne pouvons atteindre seuls cet objectif, mais nous pouvons compter sur beaucoup d’autres associations qui partagent le même rêve.

Notre Président International nous invite donc à développer le programmes des Echanges de jeunes et par là même apporter une plus grosse pierre à ce gigantesque édifice qu’est la quête de la paix dans le monde.


LE ROTARY, UN MOUVEMENT POUR LA PAIX


Faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix dans le monde est l’objectif ultime de notre mouvement.

Mais cette paix mondiale et l’entente entre les peuples ne peuvent être réalités aussi longtemps que 4 milliards d’individus doivent survivre avec moins de 2 USD par jour, aussi longtemps qu’un milliard de personnes souffrent de malnutrition, aussi longtemps qu’un cinquième de la population mondiale n’a pas l’accès à l’eau potable, aussi longtemps qu’un sixième de la population vit dans des taudis, aussi longtemps qu’un quart de cette population est analphabète, aussi longtemps que l’on ne pourra arrêter la propagation du SIDA qui affectent, aujourd’hui, plus de 42 millions d’êtres humains, aussi longtemps que des millions d’autres souffriront de la tuberculose, de la malaria, et d’autres maladies infectieuses.


FONDATION ROTARY


Nous, Rotariens, sommes privilégiés dans ce combat car nous avons dans la Fondation Rotary, l’outil le plus efficace pour lutter contre tous les maux dont souffrent les habitants de notre planète.

C’est grâce à la générosité et à la participation active des Rotariens sur le terrain que le Rotary, en partenariat avec l’OMS, l’UNICEF et le CDC a été à même de conduire la plus grande campagne jamais faite par le secteur privé. L’éradication de la polio reste, aujourd’hui encore, notre priorité, si nous voulons tenir notre promesse envers les enfants et les mamans du monde.

Cependant, si notre Fondation est la plus grande par le nombre et la diversité des projets qu'elle soutient, elle reste malgré tout une fondation modeste, eu égard aux fonds qu’elle peut investir dans ces projets.


UN DON ANNUEL


Notre Fondation dépend quasi exclusivement des contributions volontaires des Rotariens. Et cependant 70% des Rotariens et 10.000 clubs ne font pas de don à leur Fondation, alors que les besoins ne cessent d’augmenter.
Aussi, afin d’encourager les clubs et les membres à contribuer financièrement, le Conseil de Législation de 2001 a lancé la campagne ‘ UN DON ANNUEL’, l’objectif étant de voir chaque Rotarien contribuer, chaque année, à hauteur de 100 USD au Fonds de participation aux programmes.
Imaginons ce que notre Fondation pourrait réaliser, si, demain, chaque district augmentait sa contribution de 50% .
Mais cette campagne n’est pas seulement une question d’argent. Elle veut promouvoir la participation des Rotariens à la vie de leur Fondation, car chaque don à la Fondation Rotary est un don d’espoir pour l’humanité.


IMAGE DU ROTARY


Si le Rotary reste trop méconnu du grand public, cela est dû au fait que les Rotariens n’ont pris conscience que tout récemment seulement de l’importance des relations publiques pour faire connaître les actions de service du Rotary et les valeurs qui les sous-tendent.

Nous avons tant de réussites éclatantes que nous ne pouvons plus garder pour nous.


SAVOIR-FAIRE ET LE FAIRE SAVOIR


En tant que Rotariens, nous devons faire connaître nos réalisations, sans ostentation mais avec la conviction d’être de ceux qui, en toute modestie, se sont engagés à faire le bien.

Le public doit savoir que depuis 1947, la Fondation Rotary a consacré 1 Milliard 500.000 USD à des projets humanitaires, éducatifs et culturels.

Parmi ses réalisations les plus significatives, je citerai :

  • les 38.000 bourses d’étude octroyées, depuis 1947, pour un montant de 429 Millions de USD ;
  • les 48.000 participants à des EGE et les 20.000 subventions de contrepartie accordées depuis 1965;
  • les 600 Millions USD récoltés par les Rotariens, depuis 1985 et consacrés à l’éradication de la polio ;
  • une subvention de 80.000 USD pour la construction de puits au Niger ;
  • une subvention de 48.000 USD pour l’achat de matériel pédagogique au profit d’enfants aveugles à Madagascar ;
  • une subvention de 24.000 USD pour l’équipement d’un centre médical au Caire ;
  • une subvention 3-H d’un million 600.000 USD pour l’alphabétisation de 800.000 personnes en 3 ans, en Turquie ;
  • une subvention 3-H de 300.000 USD pour lancer une campagne de sensibilisation au problème du SIDA en Ethiopie ;
  • une subvention de 350.000 USD pour aider les femmes, en Uganda, à subvenir à leurs besoins d’existence ;
  • une subvention 3-H de 275.000 USD au Honduras pour l’aménagement de systèmes d’épuration d’eau.

J’arrête ici cette liste de nos réalisations marquantes en ajoutant toutefois qu’il est difficile de chiffrer, avec exactitude, la participation financière des clubs, des districts et de la Fondation au profit des victimes de catastrophes naturelles en Turquie, au Honduras, au Bangladesh, ou encore en Asie.

Notre contribution financière se chiffre certainement par centaines de millions de dollars. Et je n’en veux pour preuve que votre action Franco-Thai, dans le cadre du tsunami de décembre dernier, lancée par votre Gouverneur 2004-2005 Henri DAMBRIN et qui, grâce à un grand élan de solidarité, a permis à votre district de récolter 80.000 €.

Sachez également qu’une étude réalisée par les services du ‘Développement de l’Effectif ‘ du Rotary International a permis de mettre en évidence qu’au cours des 10 dernières années, les Rotariens du monde entier ont monté 1,8 million actions de service, soit en moyenne 180.000 actions par an qui ont demandé un investissement de 10 milliards de dollars US, dans des domaines très divers, avec un effort particulier en faveur des jeunes.

Sachez que la moyenne des actions montées par chaque Rotary club sur cette même période est de 56,6 soit entre 5 et 6 actions par an et par club.

Sachez également que chaque Rotary club a monté, en moyenne, 44 actions d’intérêt public et 12 actions internationales au cours de la décennie écoulée. Que 780 millions de dollars US ont été investis dans ces actions d’intérêt public contre 218 millions au profit des actions internationales.

Cette étude a permis d’établir également qu’une action mobilise 13 personnes pour un total de 138 heures de bénévolat et que l’on estime à plus de 25 millions les heures de bénévolat offertes, chaque année, par les Rotariens.


FAMILLE DU ROTARY


Il est bon que le public sache également qu’au Rotary un nouveau club est charté toutes les 18 heures et que l’effectif de la famille du Rotary approche les 2 millions de membres.

En effet, aux 1.200.000 membres de nos 32.507 clubs, il y a lieu d’ajouter l’effectif des 10.319 clubs Interact, l’effectif des 8038 clubs Rotaract ainsi que l’effectif des 5930 Unités de Développement Communautaire et sans oublier l’effectif des 3.800 clubs Inner Wheel.

Il nous appartient de faire connaître toutes ces réalisations, à l’interne et à l’externe.

Car, alors que l’idéal de service, l’éthique, la camaraderie et l’amitié, la tolérance et la recherche de la paix sont les joyaux de notre organisation, notre image est souvent biaisée et cette situation nous dessert trop souvent


haut de page

 
[Bienvenue sur le site du Rotary Mulhouse Rhin] [Présentation du Club] [Fonctionnement] [Actualités] [Historique] [Actions] [Actions internationales] [Liens utiles] [Contact] [Accès membres] [Plan du site]